textes classés par album de 2000 à 2016

TEXTES DES CHANSONS SUR L'ALBUM "LA MINE DE MON CRAYON"  (2000)

1 VA TROUBADOUR (1992)

va troubadour au cœur battant

nobles discours s’en vient au vent

de ville en ville contant tes muses

où tu défile tu nous amuses

 

va troubadour balance au vent

tes beaux discours et tes grands chants

bientôt tu gagnes la vallée

dans nos campagnes fais nous danser

 

va troubadour balance aux gens

tout ton amour pour ces beaux chants

bientôt résonne au cœur des plaines

amour si doux tu nous entraînes

 

va troubadour avec passion

viens nous conter toutes tes chansons

nobles discours s’en sont allés

loin dans le vent de ton passé

 

va troubadour toi qui es loin

loin de nos jours de ces quatrains

quand ton histoire s’en vient au chant

dans nos mémoires tu es présent

 

Emmanuel Alix-Férel

2 LE BESOIN DE BLUESER  (1995)

j’ai l’envie d’aller voir ailleurs

là où le blues a sa chaleur

son réel plaisir sa douceur

 

j’ai l’envie de mettre les voiles

direction le calm’ intégral

au pays d’un blues idéal

 

(refrain)

oh j’ai juste le besoin d’ blueser

dans le calme et la sérénité

 

loin de la cour des grands

loin des plus fiers géants

j’ me suis fais tout petit et infidèle aux normes,je fuis l’appel de l’énorme

 

trop loin du gigantesque

trop loin de cet ahurissant grotesque

qu’il pleuve qu’il neige ou qu’il vente

je pianote et je chante

 

au cœur du deuxième couplet

j’ai l’envie d’aller continuer

vers la route que je me suis tracé

 

la route d’un blues bien sympathique

aux tendres phrasés mélodiques

loin d’un blues au son électrique

 

(refrain)

 

j’ai l’envie de poursuivre mon voyage

avec le blues comme seul bagage

avec douceur loin de la rage

 

j’ai l’instinct du grand voyageur

qu’a l’envie d’aller voir ailleurs

vers la route d’un blues sans sueur

 

   Emmanuel Alix-Férel

3  LA  MINE DE MON CRAYON (1999)

y’ en a qui pour d’ l ’argent

posent des mines mais pas d’or

ils font des innocents

des vies à demi mort

 

et loin de tout leurs crimes

il y’ a la liberté

dans le cœur de mes rimes

résonne un air de paix

 

(refrain)

je ne demande pas de médaille

pour avoir écrit cette chanson

je veux juste avant que tu t’en ailles

chanter la mine de mon crayon

 

oh mine de rien la vie

çà vaut son pesant d’or

pour celui qui vieillit

et meurt de sa belle mort

 

loin de ceux qui marcheront

les deux pieds sur la mine

et jamais ne connaîtront

la belle vie qui chemine

  Emmanuel Alix-Férel

4  MARIA 1991 à 1993

sur son île déserte

vous restez inerte

Maria vous entraîne

Sous son corps de sirène

 

Puisqu’elle est sublime

Elle vous illumine

Si vous croisez ses yeux

Vous en serez amoureux

 

De son chant de sa voix

Vous resterez béat

Sur son île déserte

Maria est experte

 

Et si vous échouez ,Adieu la liberté

 

Maria a des yeux clairs

Un regard foudroyant

Vous menant vers la mer

Au fond de l’océan

 

Son chant de sirène

Vous monte aux oreilles

Et sa voix vous émerveille

 

Dans ce gouffre très profond l’abîme

Maria y est sublime

Sous l’eau elle vous réservera un sort

Qui vous mènera à la mort

 

Néant devant sa force et ses désirs

Elle ne vous laissera pas choisir

Maria vous fera plonger pour longtemps

Si vous prenez la mer par mauvais temps

 

Maria (4 fois)

laissons naviguer les sons

autrefois Maria

nous envoûta par les siens

nombreux nous étions compagnons marins

 

sous le charme et la passion

des yeux doux de Maria

un a un  pris d'amour

nombreux, nous succombions là

 

et d’un geste d’un coup de révolver

tu as plongé au fond de la mer

tu es la déesse de l’océan

je suis le capitaine errant

 

adieu Maria,je n’avais pas le choix

et maintenant tout est fini, Maria

 

Adieu Maria,j’en avais le droit

Mes compagnons sont engloutis,Maria

 

Après ta mort,Je suis rentré au port

Tu as cesser de vivre

 

Et je m’enivre dans ce bar, oh Maria

Racontant cett’ histoire,oh Maria

A ceux qui veul’ y croire (3 fois)

Maria (3 fois)

 

   Emmanuel Alix-Férel

5  JE NE SUIS PAS (1999)

je ne suis pas du dernier des soldats

ni de la dernière des guerres

 

je n’ai jamais pris part à tout combat

jamais envahi de frontière

 

et à l’épaule jamais on me verra

porter l’arme blanche le fusil

 

je ne serai jamais couronné roi

car l’ambition du trône je fuis

 

je suis pour la liberté du pays

mais comment éviter le sang

 

jamais ne tuerai mon ennemi

car j’ai fuis les arm’ et les rangs

 

je ne suis pas des derniers déserteurs

j’ élève haut le drapeau d’ la paix

 

jamais de la guerre je n’ai eu les honneurs

d’autres médailles en mon sang j’ai

 

des bien plus belles que toutes celles des guerres

oh ! des médailles aux sons de ma voix

 

je ne suis pas oh non je ne suis pas

de ces hommes qui jouent à la guerre

 

je suis juste ce que tu peux voir là

avec tes yeux de femme sincère

 

oh  juste un homme le cœur libre

prés de toi

loin des guerres des soldats des rois

 

 Emmanuel Alix-Férel

 

6  NÉE SAMEDI SOIR (1999)

(refrain)

née samedi soir ,dans le piano bar ,

telle est son histoire

née dans la nuit , d’un hiver gris , tel est son récit

 

oh oui pour elle (bis)

oh oui ce soir là j’ai joué

rien que des mélodies nouvelles

en ce lieu où ell’ était née

 

(refrain)

 

oh je ne rêve pas c’est elle

oh oui ce soir qu’est de retour

en chair et en os bien réelle

la revoilà et jour pour jour

 

(refrain)

 

oh loin de ce samedi soir

vingt ans après je l’ai revu

je l’ai revu dans l’ piano bar

dés son entrée j’ l’ai reconnu

 

elle m’a conté vingt ans depuis

vingt ans c’est long et vit’ venu

et pour elle, j’ai joué la nuit

vingt ans d’hier qui continu

 

 Emmanuel Alix-Férel

 

7 TOUJOURS COURIR AILLEURS  (1994)

à la porte d’un bois

j’ai choisi un chemin

où l’écoute de mes pas

sur le craquement de pins

est un’ agréable sensation

 

je pénètre dans ce bois

sous sa rangée de pins

un vent léger est là

j’écoute je le retiens

avec un’ immense attention

 

l’air est si pur que j’en profite

dans ce bois où je poursuis ma visite

respire mon cœur avec aisance

entre les bruits du bois et ses silences

 

je m’arrête en chemin

pour écrire quelques mots

dans cette forêt de pins

qui s’élèvent si haut

 

ce bel endroit m’inspire

j’écris ce qu’il me vient

les mots frais à saisir

les mots de l’écorce de pin

 

puis je referme mon cahier

là où j’y est inscrit quelques notes

quelques phrases inachevées

des vers libres deux ou trois anecdotes

 

toujours courir ailleurs

découvrir chaque jour

toujours courir ailleurs

être à la recherche de mots

aux plus longues profondeurs

au plus bel écho

 

toujours courir ailleurs

dans ces lieux reposants

où les mots sont grandeur

où l’auteur se détend

 

  Emmanuel Alix-Férel

8  LE BAL DES CHATS (1998)

quand les chats sont en transe

les souris sont toutes endormies

elles dorment toutes,en confiance

loin des griffes de l’ennemi

 

(refrain)

allons au bal des chats

nous miaulerons tout’ la nuit

allons à pas de rat

ma délicieuse souris

 

allons au bal des chats

à la rêve partie

allons y toi et moi

nous danserons tout’ la nuit

 

les souris font la fête

elles en oublient les griffes des chats

les minous sont là guettent

à pas de loup traquent l’appât

 

(refrain)

 

ce soir au bal des chats

c’est le grand corps à corps

cette nuit l’amour est roi

qu’elle surprise, chat alors !

 

ce soir au bal des chats

c’est pas West  Side souris

les gros minous sont là

toi aussi ma souris

  Emmanuel Alix-Férel

9   L'AIR DU TEMPS  (1993)

il joue d’ l’accordéon

dans le quartier Latin

il joue son émotion

autour des parisiens

 

c’est l’artiste du quartier

sa musique est prestige

c’est l’artiste demandé

ces mélodies voltigent

 

(refrain)

et s’en va l’air du temps

laissant derrière les mots

et s’en va l’air du temps

n’oubliant pas Léo

 

il joue dans la grande rue

une bell’ rumba d’amour

les gens ne sont pas déçus

et viennent danser autour

(refrain)

  Emmanuel Alix-Férel

10  LES FILLES A MARIER  (1998)

(refrain )

elles étaient cinq filles à marier

toutes des sœurs de Quimperlé

elles étaient cinq filles à marier

toutes des sœurs des quintuplées

 

et de toute la Bretagne

les bretons accouraient

des villes et des campagnes

la foule d’hommes se ruait

 

(refrain)

 

et de toute la France

les hommes nombreux venaient

oh de toute  évidence

en vue de se marier

 

(refrain)

 

et de tout coins du monde

ils arrivaient nombreux

oh rêvant de ces blondes

ces bretonnes aux yeux bleus

 

 

elles étaient cinq filles à marier

c’était le souhait de leurs parents

elles étaient cinq filles à marier

qui n’acceptèrent aucun amant

 

elles étaient cinq filles à marier

qui en décidèrent autrement

elles étaient cinq filles à marier

qui choisirent toutes le couvent

Emmanuel Alix-Férel

11 DEMAIN JE PARS   (1993)

à la fin de l’estuaire

où flottent les planches

là où la mer

va reprendre ses distances

 

le feeling des marées

à la fin du fleuve cesse

les bungalows tardent à fermer

sur la plage des promesses

 

(refrain)

et puis demain je pars

je vois dans ton sourire

je vois dans ton regard

que tu voudrais partir

 

alors demain je pars

sans devoir te retenir

nous larguerons l’amarre

et j’aurai ton sourire

 

 

et d’ écluse en écluse

où passera mon bateau

et d ’écluse en écluse

il y’ aura-t-il de l’eau

 

le feeling de l’amour

à l’embouchure du fleuve

sur la plage et autour

ne sera qu’une épreuve

 

refrain

 

je vois dans ton regard

que tu veux voyager

alors demain je pars

et je peux t’emmener

 

je ne vous dirai rien d’elle

sans impudeur ni jalousie

je garderai confidentiel

nos complaisances nos poésies

(refrain)

  Emmanuel Alix-Férel

12    REBELLE   (1993)

j'’ai grandi d’un espoir

que je voyais naître

il m’a permis de croire

aimer et reconnaître

 

dans la lueur d’un ciel

j’ai dû comprendre la vie

quelle soit pauvre quelle soit belle

où d’autres crèvent l’ennui

 

(refrain)

Je ne suis point rebelle

et déjà né d’hier

bien loin des citadelles

et des vagues tanières

 

et d’aventure en aventure

des grandes routes aux courts chemins

je vais vers la voie du futur

au jour le jour qu’est mon destin

 

J'ai gardé une étoile

et la suis en chemin

car la nuit elle dévoile

du ciel tous les recoins

 

la lune est loin derrière

je ne suis point rebelle

et déjà né d’hier

sous la lueur d’un ciel

 

(refrain)

 

Emmanuel Alix-Férel

3 TITRES (versions 2010) ET 2 TITRES (versions 2008) TEXTES DES CHANSONS

 LA DAME VÊTUE DE NOIR  (2001)

 

toi la dame vêtue de noir

toi l’immortelle disparue

tu reste en nos mémoire

depuis que ta voix s’est tue

 

mille neuf cent quatre vingt dix sept

ce fût l’année de ton départ

en vinyle cd ou cassette

tu nous laisses ton aigle noir

 

(refrain)

et loin de l’air du temps , en hommage à Léo

d’un clin d’œil à Montand ,à Brassens à Jacquot

J’écris pour toi cette chanson

 

loin de Piaf de Fréhel ,d’un souvenir de Gainsbourg, du p’ tit chemin de Mireille aux valeurs de nos jours

j’écris pour toi cette chanson

 

toi la dame vêtue de noir

je ne te prénommerais pas

quelle fût bell’ oh  ton histoire

d’amour avec un grand A

 

t’as tiré ta révérence

et la chanson française te pleure

toi qui avais de la prestance

sous les feux des projecteurs

(refrain)

   Emmanuel Alix-Férel

 J ' ME TAILLE MA ROUTE  (2003)

où que je sois , oh le temps file

il n’attend pas , mais où va-t-il

et où que j’aille , si je voyage

çà s’ ra sans faille ,et sans nuage

 

quoi que je fasse oh le temps coure

oh ! le temps passe ,est sans retour

car vers demain  oh  il s’en va

sur des chemins ,des rues des voies

 

(refrain)

j'me taille ma route,dans les costumes du temps

sac dans la soute et départ imminent

au goutte à goutte au y’ a le temps qui erre 

j’ me taille ma route aux quatre coins de la terre

 

embarquement , dernier bateau

au grès du vent ,flotte sur les flots

aéroport ,ou quai de la gare

j’ai le passeport, prêt au départ

dans le présent je poursuis ma vie

qui me suis dans le temps depuis tout petit

j’ai un destin comm’ tout les gens

je prend comme,elle vient l’humeur du temps

 

(refrain)

   Emmanuel  Alix-Férel

 

  ENCORE UNE NUIT PASSÉE DEHORS  (1996)

encore une nuit passée dehors

à la recherche de chaleur pour son corps

encore une nuit passée dehors

à se battre contre la mort

 

dans cette longue errance

la chaleur se fait absence

il marche ou bien il coure

vers l’issue de secours

 

sur cette terre qui déraille, où se cache la faille

(refrain)

il erre seul dans le froid de l’hiver

il est orphelin de la terre

oublier du beau monde

il erre à des kilomètres à la ronde

 

encore une nuit passée dehors

à la recherche de chaleur de confort

encore une nuit passée dehors

le froid va battre son record

 

dans cette course sans fin

la lumière de ville s’éteint

seul dans le noir il va

sans savoir vers quelle voie

 

sur cette terre qui déraille ,où se cache la faille

  Emmanuel Alix-Férel

UN CIEL D' ÉCLAIRCIES  (2006)

oh je t’offrirai un ciel de couleurs

des matins de perles, d’une rosée rare

oh oui je viendrai ,courir en ton cœur

du lever du jour, au coucher du soir

 

je sécherai tes larmes

si un jour la peine

sans pitié désarme

ton doux cœur de reine

 

et les jours de pluie

oh de mauvais temps

j’enfilerai l’habit

d’un soleil levant

 

sorti du profond de mon cœur épris

ouvrant l’horizon d’un ciel d’éclaircies

 

si je deviens roi ,oh quel grand bonheur

d’avoir devant moi, le chemin du cœur

celui où le tien pourrait être prés

simplement du mien à toi d’en juger

 

au-delà des rimes

de mon tendre cœur

plus loin que l’intime

beauté intérieure

 

au loin de la peur

de t’avoir avouer

oh ce grand bonheur

qui peut exister

 

et si vers demain

tu m’ouvre ta vie

y’ aura le chemin

d’un ciel d’éclaircies

  Emmanuel Alix-Férel

LA PLUME DE PIERROT (2002)

c’est le soir et je chante

la plume de Pierrot

y’ a mes mains qui arpentent

les accords d’un piano

 

entre alcool et brunette

oh mais Pierrot dit voir

tu chantonne à tue-tête

t’as la côte ce soir

 

oh tu rêves au prés de la brune

y’ a mille étoiles qui te fredonne

que ce soir l’amour est fortune

et que c’est la fin de l’automne

 

tu m’as prêté ta jolie plume

et je cherche les derniers mots

car la chandelle se consume

elle va vers l’éternel repos

 

et de la haut elle rigole 

je la vois madame la lune

oh ce soir t’en vide des fioles

au tendre parfum de prune

    Emmanuel Alix-Férel

TEXTES  DES CHANSONS  SUR  L'ALBUM      

              " LE BÂTON DE PLUIE"  (2015)

1 OLA YA GO MAE (2015)

ola ya go maé

Emmanuel  Alix-Férel

2 INTERMÈDE (horloge et darbouka)

instrumental

Emmanuel Alix-Férel

 

3 WILLIAM.HENRI.BONNEY  (1994)

voleur de grands chemins

il détrousse les gens

leur dérobant leurs biens

tout bijoux or argent

 

nombreux sont ceux qui rêvent de le descendre

il tire bien avant eux, laissant leurs âmes leurs cendres

 

il est cet assassin

la loi du pistolet

rapide comme un lapin

l’assassin réputé

 

nombreux déjà ont le rêve de le pendre

mais trop rapide pour eux , sa mort peut bien attendre

 

légendaire est son nom

William Henri Bonney

Justice est sa passion

Le roi du pistolet

 

bien d'autres encore ont le rêve de le tuer

en vain seront leurs efforts

car nombreux vont échouer

 

William Henri Bonney / William Henri Bonney

 

Un jour meilleur que lui

Un roi de la gâchette

Lui ôtera la vie

Son nom est Pat Garrett

 

Et maint gens ont dit

Enfin Billy est mort

Parti au paradis

Mais son âmes train’ encore

 

William Henri Bonney / William Henri Bonney

  Emmanuel  Alix-Férel

 

4  et  5   D 'EST EN EST (2014)

partie 1

Trouver les bons et justes accords

sans courir en direction nord

sans courir en direction sud

prendre l'envol, oh l'altitude

et sans jamais, oh être à l'ouest

aller, aller, oh d'est en est

 

partie 2

oh nocturne lunaire

y' a l'étoilée lumière

l'horizon est leste

le regard d'est en est

 

oh festif folklore

y défilent des accords

l'altitude et l'envol

tournent en la farandole

Emmanuel Alix-Férel

 

 

 

VOILA QU' UN JOUR  (1998)

j’avais un vieux téléviseur

je le regardais que le soir

y ’avait pas encore la couleur

il était juste en blanc et noir

 

voilà qu’un jour, il rendit l’âme

ce fut un véritable drame

mais je l’ai conservé chez moi

le quitter je ne pouvais pas

 

j'’avais un vieux réveil matin

je l’entendais toujours sonner

y’ avait ce rythme au quotidien

il était l’heure de se lever

 

voilà qu’un jour il fut cassé

ce fut l’heure des grasses matinées

je l’ai aussi gardé chez moi

le jeter je ne voulais pas

 

   Emmanuel Alix-Férel

7 OUBLIE MOI  (2000)

oh nos vies sont différentes

je suis de nuit, tu es de jour

et quand je sors, oh toi tu rentres

alors oublie moi mon amour

 

oh nos vies sont différentes

je suis ailleurs, quand tu reviens

et quand tu dors ,oh je m’absente

alors oublie moi mon amour

 

le temps est court et c’est ainsi

je dors le jour et vis la nuit

et toi tu coures dans la journée

tu vois le jour qui s’est levé

 

de se croiser se voir si peu

vient à user le lien sérieux

et désunis jamais ensemble

est ce la vie qui nous ressemble

 

de s ’être aimer fut un échec

va le passé le temps avec

et séparés toujours ailleurs

aucun regret au fond du cœur

 

tournons la page c’est comme çà

et à chacun son paysage

tu prends le décor du grand jour

j’ai celui des nuits qui m’entoure

 

oh nos vies sont sur deux chemins

jamais nos cœurs sont en commun

juste se voir en coup de vent

use notre histoire avec le temps

 

oh nos vies sont sur deux routes

et fil’ le temps au jour le jour

à l’heure où il n’ y ‘a plus d’écoute

est ce la fin de notre amour

     Emmanuel Alix-Férel

8 LES SENTIMENTS DU CŒUR  (2014)

c'est un jour de brouillard

où rien ne s'illumine

se cherchent les regards

dans le flou qui chemine

 

c'est un jour de brouillard

où se perd l'horizon

aveugler, ne rien voir

l'amour en illusion

 

y' a un rien qui se perd

et un tout à trouver

entre brume et poussière

l'horizon imparfait

 

 c'est un jour de brouillard

limité en sa vue

y' aura t' il tôt ou tard

l'éclaircie attendue

 

c'est un jour de brouillard

sentiments en chemin

la croisée des regards

d'un soleil vers demain

 

y' a un rien qui se joue

et un tout qui s'attend

y' a l'amour dans le flou

vers un dévoilement

 

 c'est un jour, lendemain

à celui du brouillard

un lumineux matin

où s'élance une histoire

 

y' a l'horizon heureux

et un tout s'est levé

y' a des corps amoureux

sentiments dévoilés

 

dans le jardin d' Éden

l'amour est à l'honneur

sur la route humaine

doux sentiments du cœur

   Emmanuel Alix-Férel

9 LE BÂTON DE PLUIE   (2015)

oh nappes d 'accords, lumineux décors

et douces harmonies

s'ouvre l'horizon,chemin d'écriture

où les mots sourient

entendre les sons, oh les doux murmures

du bâton de pluie

   Emmanuel Alix-Férel

10 COUCOU  (2015)  instrumental

Emmanuel Alix-Férel

11 LE TOUR DU CADRAN  (1992)

accroché à la trotteuse de ma montre

je fais le tour du cadran

les minutes passent, je descends et je monte

je fais le tour du cadran

je prend plaisir, c'est mon unique passe temps

voyant les heures fuir, je fais le tour du cadran

 

Emmanuel Alix-Férel

12 DIVERS (---) instrumental

Emmanuel Alix-Férel

TEXTES DES CHANSONS SUR L'ALBUM "PIANO VOIX" (2016)  volume 1 et volume 2

 

volume 1

 

1 DE TOUTES CES ANNÉES (1993)

dans ces années grises

aux prises du sang

la ruine d’une église

où passait le vent

 

dans ces années noires

où des bouts de vie

croyaient que victoire

n’avait pas de prix

 

(refrain)

de toutes ces années

déjà loin tu vois

c’est tout juste assez

le piano ma voix

 

de toutes ces saisons

déjà loin tu vois

il reste une chanson

le piano ma voix

 

dans ces années saines

se cache révolte

et méprise règne

au bout de leurs colts

 

dans ces années folles

aux prises du temps

les restes d’une idole

le sourire d’un enfant

 

(refrain)

   Emmanuel Alix-Férel

 

2 TARD DANS LA NUIT  (1995)

Tard dans la nuit

loin d’un profond sommeil

a l’heure des insomnies

j’ai les deux yeux qui veillent

 

tard dans la nuit,un air a vu le jour

loin de tout bruit,les silence l’entourent

 

tard dans la nuit,des paroles sont venues

sont venues de l’envie,l’envie et l’inconnu

 

loin des regards aux tristes  trahisons

et loin des guerres loin de la haine

j’ai écrit la chanson

dans l’atmosphère d’une nuit sereine

 

avec le cœur rempli d’amour

de joies aux alentours

 

je suis venu vous dire

ou plutôt vous chanter

ce qu’hier fut a écrire

ces vers composés

 

et tard dans la nuit, le piano a joué si fort

que cette mélodie,en moi résonne encore

 

et tard dans la nuit,des mots se sont glissés

loin du grand lit,où m’accueille Morphée

 

tard dans la nuit,solitude idéale

quand me vient l’envie,d’une inspiration musicale

 

et les étoiles me sourient, puis j’ai fini d’écrire

tard dans la nuit, Morphée me laisse venir

    Emmanuel Alix-Férel

3 MARIA 1991 à 1993

sur son île déserte

vous restez inerte

Maria vous entraîne

Sous son corps de sirène

 

Puisqu’elle est sublime

Elle vous illumine

Si vous croisez ses yeux

Vous en serez amoureux

 

De son chant de sa voix

Vous resterez béat

Sur son île déserte

Maria est experte

 

Et si vous échouez,Adieu la liberté

 

Maria a des yeux clairs

Un regard foudroyant

Vous menant vers la mer

Au fond de l’océan

 

Son chant de sirène

Vous monte aux oreilles

Et sa voix vous émerveille

 

Dans ce gouffre très profond l’abîme

Maria y est sublime

Sous l’eau elle vous réservera un sort

Qui vous mènera à la mort

 

Néant devant sa force et ses désirs

Elle ne vous laissera pas choisir

Maria vous fera plonger pour longtemps

Si vous prenez la mer par mauvais temps

Maria (bis)

 

laissons naviguer les sons,autrefois Maria

nous envoûta par les siens

nous étions compagnons marins

 

sous le charme et la passion

des yeux doux de Maria

un a un  pris d'amour

nous succombions là

 

et d’un geste d’un coup de révolver

tu as plongé au fond de la mer

tu es la déesse de l’océan

je suis le capitaine errant

 

adieu Maria,je n’avais pas le choix

et maintenant tout est fini,oh Maria

 

Adieu Maria

J’en avais le droit

Mes compagnons sont engloutis

oh Maria

 

Après ta mort,je suis rentré au port

Tu as cesser de vivre

 

Et je m’enivre dans ce bar, oh Maria

Racontant cett’ histoire, oh Maria

A ceux qui veulent y croire (trois fois)

 Maria

 

   Emmanuel Alix-Férel

4 WILLIAM.HENRI.BONNEY  (1994)

voleur de grands chemins

il détrousse les gens

leur dérobant leurs biens

tout bijoux or argent

 

nombreux sont ceux qui rêvent de le descendre

il tire bien avant eu,laissant leurs âmes leurs cendres

 

il est cet assassin

la loi du pistolet

rapide comm’ un lapin

l’assassin réputé

 

nombreux déjà ont le rêve de le pendre

mais trop rapide pour eux,sa mort peut bien attendre

 

légendaire est son nom

William Henri Bonney

Justice est sa passion

Le roi du pistolet

 

bien d'autres encore ont le rêve de le tuer

en vain s'ront leurs efforts

car nombreux vont échouer

 

William Henri Bonney / William Henri Bonney

 

Un jour meilleur que lui

Un roi de la gâchette

Lui ôtera la vie

Son nom est Pat Garrett

 

Et maint gens ont dit

Enfin Billy est mort

Parti au paradis

Mais son âmes train’ encore

 

William Henri Bonney / William Henri Bonney

  Emmanuel Alix-Férel

 5  ENCORE UNE NUIT PASSÉE DEHORS  (1996)

encore une nuit passée dehors

à la recherche de chaleur pour son corps

encore une nuit passée dehors

à se battre contre la mort

 

dans cette longue errance

la chaleur se fait absence

il marche ou bien il coure

vers l’issue de secours

 

sur cette terre qui déraille,où se cache la faille

(refrain)

il erre seul dans le froid de l’hiver

il est orphelin de la terre

oublier du beau monde

il erre à des kilomètres à la ronde

 

encore une nuit passée dehors

à la recherche de chaleur de confort

encore une nuit passée dehors

le froid va battre son record

 

dans cette course sans fin

la lumière de ville s’éteint

seul dans le noir il va

sans savoir vers quelle voie

 

sur cette terre qui déraille,où se cache la faille

(refrain)

  Emmanuel Alix-Férel

 

6 DANS LE COURRIER DU VENT  (2010)

elle a posté sa feuille

dans le courrier du vent

destination le seuil

du lieu de son amant

 

elle a posté sa lettre

d’une plume en son vol

et d’un demain, peut être

il trouvera au sol

 

au seuil de son chez lui

les doux mots de la joie

et de son cœur ravit

vers chez elle, il ira

 

A moins que ne dérive

Cet écrit amoureux

Dans le courrier du vent

D’un horizon perdu

 

Que jamais, il n’arrive

Se perde en d’autres lieux

Et l’amour d’un néant

Serait donc sans issue

 

Souhaitons dès à présent

Aucune déconvenue

Mais un final joyeux

 

Que le courrier du vent

Lui est bien parvenu

Faisant deux cœurs heureux

   Emmanuel Alix-Férel

 

7 FAUT QUE JE FILE AILLEURS  (1993)

assis sur la terre

faut que je file ailleurs

là où tout est clair

où le blues est chaleur

 

comme un papillon

qui vole à l’air libre

ou comme une fleur

vit en équilibre

 

oh comme un oiseau

prépare son envol

oh le ciel est haut

pour son premier vol

 

faut que je file ailleurs

sur les bords de mer

où je mènerai ton cœur

aux portes de Quimper (bis)

 

vie à cent à l’heure

où s’en va le temps

aux portes du bonheur

tu sais je t’y attend

 

et si tu le désire

tu peux y venir

 

vie à toute vitesse

où s’en va le vent

aux portes du grand stress

oh je fuis en courant

 

je fuis sans rien dire

je m’en vais s’en revenir

 

et face à la mer

assis sur la plage

je garde le repère

de ton doux visage

 

faut que je file ailleurs

sur les bords de mer

où je mènerai ton cœur

aux portes de Quimper

    Emmanuel Alix-Férel

volume 2

 

1 UN MONDE AÉRIEN  (2000)

dans les couloirs du ciel

voir l’étoile du berger

dans les couloirs du ciel

va le terrestre étranger

 

il coure dans les étoiles

et sans perdre le nord

il coure dans les étoiles

dans le céleste décor

 

(refrain)

c’est au pays du rêve ,dans un mond ‘aérien

où je viens je t’enlève , mon ange divin

 

dans les voix de la nuit

j’ai la tienne oh mon ange

dans les voix de la nuit

que personne nous dérange

 

nous courons dans le ciel

dans l’amour aérien

nous courons dans le ciel

oh ! tendre chérubin

 

(refrain)

 

c’est à l’orée du jour

que tu descends sur terre

c’est à l’orée du jour

ma céleste étrangère

 

oh mon ange mon amour

dans ce monde de terriens

tu m’invite en ta tour

en ton corps libertin

 

(refrain)

 

c’est au coucher du jour ,que je gagne les étoiles

c’est au coucher du jour ,que ton monde se dévoile

oh ma terre est lointaine, j’y retourne demain

avec ta vie martienne , ton regard chérubin

(refrain)

    Emmanuel Alix-Férel

2 LA LETTRE D'UN SOLDAT   (2009/2016)

bonjour à vous, ma bien aimée

je vous écrit, ma dulcinée

oh mon amour, mon tendre cœur

pour vous annoncer le bonheur

 

la guerre vient juste de finir

je vais donc bientôt revenir

j’ai vu couler mes larmes

de la mort de frères d’armes

 

certains comme moi sont en vie

les plaies bénignes ayant guéri

oh ma douce, oh oui mon amour

voici maintenant ce grand jour

 

je serai bientôt de retour

je vous embrasse, mon tendre amour

quelques détails juste à régler

en ce jour de joie et de paix

(refrain) la lettre d'un soldat / la lettre d'un soldat

 

je m’en reviens, vers vous ma chère

heureux de la fin de la guerre

surtout d’y avoir survécu

car nombreux, la vie ont perdu

 

et je vous dit à très bientôt

en terminant ici mes mots

pour vous cette intime lettre

oh bises de tout mon être

 

oh bon final pour un soldat

qui a retrouvé d'un chez soi

oh de l'amour et de la vie

un avenir, belles éclaircies

 

loin des étoiles, nocturne ciel

celles des soldats, pour d'autres belles

et tristes lettres inachevées

loin de ceux qui y sont restés

(refrain)

 

oh d'autres lettres, elles ont reçu

mais pas celles de leurs élus

pas les écrits de leurs amants

,un bonjour Madame, tristement

de vous annoncer la douleur

en pressentant venir vos pleurs

me laisse ici, un goût amer

d' la perte de votre être cher

(refrain)

     Emmanuel Alix-Férel

3  L'INSTANT  (2015)

sur l'instrument jouer,des accords à la suite

la mélodie venait,l'instant des mots , ensuite

un refrain à trouver,ni trop lent , ni trop vite

 

peu à peu , elle s'habille,cette chanson sympa

quelques accords, en grille,notés, ici ou là

à jouer pour la fille,assise auprès de toi

assise auprès de toi

 

refrain

et si le temps s’arrête,et si elle reste là

alors çà serait chouette,un instant comme çà

celui d'un tête à tête,oh pour elle et pour toi

des secondes muettes,un silence qui va

et murmure d'un refrain qui coure

oh précieux temps qui se savoure

 

la mélodie venue, y' a des mots à écrire

des mots belle tenue, dans l'horizon sourire

sur la route inconnue, d' la chanson à construire

 

l'horizon, oh qui brille, cette chanson y va

sa mélodie frétille, quelques notes de choix

à jouer pour la fille, assise auprès de toi

assise auprès de toi

 

refrain

 

sur l'instrument, des main. Musical pilotage

en couplets et refrain ,quelques notes à l'ouvrage

et des lignes en chemin, où les mots y voyagent

 

la confiance, oh bien digne, un musicien qui fait

le chef de bord en ligne, de l'instant où jouer

où jouer pour la fille, assise à tes côtés

assise à tes côtés

 

      Emmanuel Alix-Férel

 

4  CAPITAINE HORIZON (2009)

t’as mis dans tes bagages

la paire de roue de secours

pour sauver du naufrage

les bourrasques de l’amour

 

t’as largué les amarres

oublier les sirènes

vu les lumières de phares

pour naviguer sans gène

 

capitaine horizon, au cœur de Robinson

 

t’as pas perdu haleine

dans l’océan tempête

où de longues vagues s’enchaînent

à en perdre la tête

 

mais t’as tenu le choc

oh t’as tenu le coup

solide comme un roc

jamais devenu fou

 

capitaine horizon, au cœur de Robinson

 

et t’as trouvé un coin

un bout de terre tranquille

au-delà de l’urbain

l’idéale déserte île

 

t’y as posé tes sacs

et construis ta maison

ton lit est un hamac

tu es loin du béton

 

capitaine horizon, au cœur de Robinson

 

et t’as connu l’amour

féminine indigène

que tu sauvas un jour

un jour, fin de semaine

 

et t’as jamais levé

ton ancre, de cette île

tu es toujours resté

loin du béton, des villes

 

capitaine horizon, au cœur de Robinson

 

    EmmanuelAlix-Férel

 

5 LA VALSE MARINE (2010)

dans la valse marine

d’un ouragan musette

vagues en accordéon

en trois temps endiablés

 

y’ a un vent qui taquine

l’aquatique silhouette

d’un nocturne horizon

le cœur tout retourné

 

dans l’instant de tempête

l’accordéon folie

voit ses vagues enroulées

dans la valse éphémère

 

dans l’instant de conquête

c’est l’assaut en furie

de la mer, sans pitié

en sa valse colère

 

puis, trois temps se terminent

l’ouragan s’est enfuit

des vagues cavalières

ont fini de danser

 

une valse marine

eut surgi dans la nuit

déferlant sur la terre

ses vagues en coups de fouets

tourne tourne tourne la valse marine (3 fois)

dans la valse marine

     Emmanuel Alix-Férel

6  BALCON DE MER  (2010)

mer déchaînée,cœurs matelots

non repêchés,tombés dans l’eau

 

balcon de mer,ile habitée

chants cristallins, corps échoués

 

marin concert,cœurs envoûtés

au doux matin,des naufragés

 

balcon de mer,tendre aubade

au doux soleil,soleil levant

 

volets ouverts et cascade

vagues en éveil,murmures d’un chant

 

hypnotique air,sans harmonie

balcon de mer,rambarde et vies

 

vies prisonnières,des matelots

leurs corps amers,au cœur des flots

 

balcon de mer,en illusion

réel enfer sur l’île prison

   Emmanuel Alix-Férel

 

7 C' EST UNE HISTOIRE COMME IL EN  EXISTE

BEAUCOUP (2001)

c’est une histoire comme il en existe beaucoup

c’est une histoire sans promesse et sans lendemain

et c’est l’amour d’un retour de soirée

pour deux êtres inconnus

 

c’est l’aventure d’un soir pour une femme et un homme

et c’est juste un amour sans avenir tracé

c’est pour deux êtres qui ne se connaissaient pas

juste une nuit à s’aimer

 

c’est une histoire comme il en existe beaucoup

j’ y ‘ ai gardé le doux baiser de ses lèvres

et je laisse derrière moi la tendre fièvre

de notre corps à corps

 

et il faut déjà partir vers l’ailleurs

et marcher sur d’autres chemins

Je ne regrette pas d’avoir connu son cœur

toute une nuit jusqu’au matin

 

     Emmanuel Alix-Férel

8  DE BREL A MURAT (2002/2016)

t’as attendu loin de la foule

t’as attendu comme monsieur Brel

mais Madeleine n’est pas venue

 

et tu t’es rendu à Vesoul

et tu t’es rendu a Bruxelles

t’as parcouru toutes les rues

 

t’y a vu Mathilde et Fernand

Jeff ,Rosa et puis Isabelle

Que le grand Jacques a bien connu

 

Mais y’ avait pas de Madeleine

Pour aller danser les mille temps

Oh d’une belle valse éternelle

un jour, emportée , par le vent

 

T’as quitté Vesoul et Bruxelles

Pour le col de la croix Morand

Oh t’as rêvé d’avoir des ailes

Pour le survoler un instant

 

Loin du col, t’as pris le train bleu

Qui mène vers un fort Alamo

Un fort ou t’as croisé les yeux

De Dolorès, Venus ,Margot

 

Oh très loin d’un manteau de pluie

Loin de la peine et son parcours

Loin d’un mont qui est sans souci

Septembre a effondré des tours

 

Et Madeleine elle connaît pas

La belle Molly de Murat

 

    Emmanuel Alix-Férel

9  POUR UN AUTRE REGARD  (2016)

pour un autre regard

y' a des yeux, sans la vue

sensation , dans le noir

l'émotion reconnue

 

y' a l’écrit différent

le ressenti des doigts

ou l'enregistrement

l'écoute de la voix

 

pour un autre regard

y' a le temps du silence

et des signes à savoir

face à la différence

 

il y 'a des codes humains

pour trouver le partage

des signes avec les mains

et quelque soit son age

 

pour un autre regard

il y' a parfois la peur

celle de ne pas savoir

et en faire des erreurs

 

pour certains du mépris

vers différents visages

ceux de la trisomie

moqueries et ombrages

 

pour un autre regard

l'horizon du soleil

différences, au placard

bel échange en éveil

 

pour un autre regard

des sourires de la vie

pas discriminatoires

sourires, belles éclaircies

 

pour un autre regard

différentes couleurs

sans conflit, bel égard

rapprochement des cœurs

 

pour un autre visage

belles harmonies majeures

différences des ages

et bons fors intérieurs

 

pour un autre regard

différents sentiments

mélodieux top départ

beaux parcours, pour longtemps

 

parfois jusqu' à la fin

d'amour ou d'amitié

y' a différents chemins

aux bonheurs partagés

 

pour un autre regard

l'instant d'une aide humaine

qui a lieu , tôt ou tard

pour soulager un gène

 

tout en restant légal

mais pas toujours facile

d'ailleurs ou d’hôpital

parfois des choix fragiles

 

pour un autres regards

y' a tant de différences

l' handicap du miroir

le reflet de confiance

 

d' l' humaine société

y' a tant d'autres regards

ceux aux faciles accès

ceux à l'orée d'espoir

 

    Emmanuel Alix-Férel

 

10   PETITE HISTOIRE (1998)

c’est une petite ’histoire

juste une  petite histoire

qui commença au levé du jour

 

c’est une petite histoire

just’ une petite histoire

qui finira le soir en amour

 

c’est une petite journée

just ’une petite journée

qui débuta par une matinée

 

c’est une petite journée

just’ une petite journée

qui finira le jour de l’été

 

c’est un petit bonheur

just’ un petit bonheur

qui commença tôt de très bonne heure

 

c’est un petit bonheur

just’ un petit bonheur

qui finira le soir en douceur

 

c’est une petite chanson

just’  une petite chanson

qui a commencé tôt le matin

 

c’est une petite chanson

just’ une petite chanson

qui se chantera encore demain

   Emmanuel Alix-Férel

 

11   Y' A LE BLUES (1994)

juste une heure dans la gare

faire escale à Toulouse

et sur le quai y voir

oh un vieux noir qui bluese

 

juste l’envie d’aller voir

le guitariste passionné

le désir d’aller m’asseoir

et de l'écouter jouer

 

hello man tu fais sonner ta guitare

je reste mélomane, il n’est pas tard

 

en attendant le train

tu grattes et tu murmures

un air de blues ancien

issu de ta culture

 

faut que je trouve une prise

oh  un peu de courant

car je l’avoue je prise

oh ton blues excellent

 

oh guitare man tu fais toujours sonner

le courant je l’ai pour brancher l’ clavier

 

sur le quai il y a

ta guitare et ta voix

pour un bœuf avec moi

et je trouve çà sympa

 

sur le quai y’ a le blues

en saison estivale

avant d’ quitter Toulouse

direction capitale

 

et mes mains caressent ,le piano qui jubile

eh man ton blues il a vraiment du style

 

il est tant de partir

le chef de gare a siffler

en avant les machines

le train s’en va rouler

 

je tourne le dos a Toulouse

courte escale d’un petit blues

adieu Mississippi

son black blues compagnie

 

vers la grande capitale le train m’emmène

dans ma  tête,un air de blues se promène

    Emmanuel Alix-Férel

12  LE RAPPEL  (2016)

Et voilà le rappel

avec sa mélodie

aux notes simples et belles

du bonheur de la vie

 

c'est la fin du concert

l'au revoir et on sort

il nous reste cet air

que l'on fredonne encore

 

il reste tout au fond

au fond de nos esprits

en nous, il tourne en rond

même quand tout est fini

 

il y' a eu le rappel

la dernière chanson

la libre ritournelle

avec les mots qui vont

 

y' a chacun qui repart

qui va vers un chez soi

et déjà tôt ou tard

se glisser sous des draps

 

oh la nuit sera belle

en nos rêves 'la la la'

tourne encore le rappel

ses couplets, un, deux, trois

 

Emmanuel Alix-férel