Textes des chansons classés par albums (2019)et(2020)

légendaire inconnue (2019) volume 1

1 En allant vers la Bretagne (instrumental) 2017

Emmanuel Alix-Férel

2 nous étions deux marins (2017)

 nous étions deux marins perdus en plein mer

à chercher, mais en vain l'orée d'une terre

 

la brume était sur nous oh rien ne voir, au loin

rien que du flou, du flou l'horizon incertain

 

 nous étions deux marins la voile solitaire

et son mat, mal en point aquatique galère

 

la boussole cassée a en perdre le nord

et le rafiot usé oh mais qui tient encore

 

 nous étions deux marins en mer, nous vécûmes

avançant, vers demain dans le temps, la brume

 

et sans savoir, vers où la dérive des flots

dans l'inconnu, d'un tout à errer, sur les eaux

 

 nous étions deux marins quand vint le naufrage

l'heur' du jour en sa fin loin de l'équipage

 

l'équipage perdu en d'aquatiques sons

nous, échoués, venus comme fut Robinson

 

 nous étions deux marins la vie, sur une île

oubliant, d'où l'on vient le nom de nos villes

 

l'amnésie, en chemin oh perdre la raison

l'oubli de tout et rien et même nos prénoms

nous étions deux marins deux marins nous étions

le temps, lui se souvient il reste la chanson

Emmanuel Alix-Férel

3 Elle regarde le temps (2011/2017)

Elle regarde le temps

Qui s’écoule sans rien dire

Silencieux, insouciant

En son présent sourire

 

Elle écoute le vent

Qui caresse les fleurs

De son souffle élégant

D’un élan séducteur

 

Elle regarde l’écran

De sa montre arrêtée

Rien ne presse son temps

Son temps de liberté

 

Assise sur un banc

Peut être un vous , un tu

Peut être qu’elle attend

Un il ou elle connu

 

Elle observe la vie

Dans un parc animé

Journée d’un mercredi

Regard ensoleillé

 

Elle regard le temps

Qui s’écoule en ce lieu

Des ballons, des enfants

Et une aire de jeux

 

Elle se lève de son banc

Se dirige vers quelqu’un

Lui sourit un instant

Et poursuit son chemin

 

Il s’assoit à son tour

A sa place sur le banc

En observant autour

Il regarde le temps

Emmanuel Alix-Férel

4 le paillasson (2012/2014)

bonjour, je suis le paillasson

qui est dehors, devant l'entrée

je croise parfois des talons

où d'autres chaussures et leurs pieds

 

de leurs passages, oh les coquines

elles grattent, elles chatouillent mon corps

certaines sont douces et câlines

loin des brusques qui frottent fort

 

y' en a des rustres, des malpolies

qui ne prennent jamais le temps

de caresser mon doux tapis

et créent l’intérieur salissant

 

par contre, y' en a qui s'attardent

des fatiguées ou des flemmardes

je vois des neuves et des usées

des inconnues, des habituées

 

et oui, c'est moi, le paillasson

au seuil de votre habitation

devant la porte de maison

je vous fais mes salutations

 

mes salutations distinguées

car la retraite est arrivée

des chaussures, j' en ai vu passer

un autre va me remplacer.

Emmanuel Alix-Férel

5 le réveil et l'horloge (2011/2017)

Monsieur réveil est amoureux

son tic tac bat la chamade

monsieur réveil est très heureux

a rendez vous pour une promenade

 

l'heureuse élue est dame l'horloge

monsieur réveil est bien inquiet

le voilà même qui s ' interroge

de ne pas la voir arriver

 

l'explication de son retard

oh Sera simple à résumer

la voilà, un quart d'heure plus tard

au rendez vous qui fut donné

 

leurs montres, ils comparèrent,tout deux

et remirent les pendules à l'heure

puis sous un ciel des plus radieux

oh Ils prirent le temps du bonheur

 

et après ce premier contact

ce rendez vous des plus charmant

où tout deux furent très décontractes

ils décidèrent d'un autre instant

 

d'un jour prochain, pour se revoir

d'un rendez vous au restaurant

en bord de mer, un autre soir

terrasse et vue soleil couchant

Emmanuel Alix-Férel

6 le murmure de l'eau salée (2018)

ils ont quitté leurs nids

ils ont sauvé leurs vies

ils ont connu la peur

ils ont cherché l'ailleurs

 

ils ont fui leur pays, l e sol glacé,mais où aller

des bateaux, ils ont pris,leurs ailes mouillées,en eau salée

 

la rive, ils ont atteint

la rive, oh pour certains

et que dirait la mer

d'une fin non amère

 

bel envol, au dessus,ailes déployées ,l'ailleurs trouvé

un chemin non perdu, d'autres restés, en eau salée

 

oh le murmure de l'eau salée ,où d'aventure d'autres ont gagné

Emmanuel Alix-Férel

7 oh ce soir (2017)

oh ce soir je t'emmène avec ma vieille bagnole

c'est la classe à l'ancienne,le temps des années folles

oh ce soir my baby,en piste pour danser

tu es la plus jolie,en mode in robe d'été

oh ce soir la fiesta,je suis là , j'ai du bol

en avant avec toi, rythmes jazz, rock and roll

oh ce soir, y' a le bal, y' a du swing au piano

y' a le temps idéal, pour danser en duo

oh ce soir en plein air,y' a la nuit ,c'est l'été

où brillent des lumières, ma voiture est garée

oh ce soir être là et les phares sont éteints

oh danser dans la joie,bon tempo, bel entrain

oh ce j' te ramène,car c'est la fin du bal

my baby ma sirène,ta robe aux mille étoiles

ce soir j' te raccompagne,oh devant ton chez toi

tu m'offres du champagne,une flute je bois

y' a des bulles qui pétillent, dans l'instant qu' est jazzy

y' a nos coeurs qui frétillent,quand le bal est fini

oh ce soir je suis là,je reste pour la nuit

mon piano swinguera,oh pour toi my baby

Emmanuel Alix-Férel

8 A l'orée des matins (2017)

être la liberté,dans tout ce temps qui coure

belle évasion rêver,au fil des alentours

 

c'est la libre échappée vers demain, sans retour

l'avancée, d'un aller,sans le compte à rebours

 

c'est l'envol, vers l'avant,sans la fuite, en arrière

souffle long, d'un grand vent où s'ouvrent des barrières

 

sans mépris des couleurs,tout les tons sont permis

égalité des cœurs,quelques soit ton pays

 

oh marcher, droit devant,sans l'enfer d'un Satan

à l'orée des matins,la paix sur les chemins

Emmanuel Alix-Férel

9 le voyage des demoiselles (2017) instrumental

et poème "coquillage" 2010

 

coquillage

sur des vagues en dentelles

doux berceau de la mer

aquatique couffin

qui doucement vogue

 

doux sourire demoiselle

va rejoindre la terre

ses racines et les siens

au cœur d’une pirogue

 

le soleil brille encore

d’un sourire de braises

il se baigne, à son aise

d’un rivage, en son bord

 

d’un rivage africain

en son eau encore tiède

d’un rivage dans l’Oued

où vogue ce couffin

 

ce couffin demoiselle

qui accoste en soirée

d’un accueil rituel

balafons et djembés

 

bel accueil au village

pour l’enfant, nouveau née

prénommée,coquillage

le regard étoilé

 

Emmanuel Alix-Férel

 

le poème "coquillage" a remporté le 1er prix été 2011 du concours de poèmes organisé par la short édition

10 la trombine du trombone (2008)

des notes tombent en trombes,de la trombine du trombone

 

des notes qui dénotent avec d’automnaux tons tintant

d’un duo qui détone

 

des notes tombent en trombes,de la trombines du trombone

et une cloche hoche,de sa tête tintinnabule

 

et le temps se fait tard, d’un fêtard tintamarre

en trombine trombone et hochement de cloche

 

Emmanuel Alix-Férel

 

le poème "la trombine du trombone" a obtenu la troisième place au concours

de la short édition (automne 2011)

11 légendaire inconnue (2009/2017) version guitare voix

je suis à quai et toi, tu pars

as-tu largués tes tristes amarres

je suis venu tu prends la mer

toi, l’inconnue,ma légendaire

 

le cœur ému,les yeux mouillés

t’ai-je perdu, seul , sur le quai

car toi, tu pars ,en ton navire

ma fée d’un soir,nos cœurs chavirent

je t' imagine au loin, au coeur des flots,

déjà le jour s’envient , il se fait tôt

je ne suis pas marin, et même pas matelot

la mer en son refrain, elle caresse nos peaux

 

ma légendaire,je suis à quai

je reste à terre, l’ancre est levée

les mains tendues,vers l’horizon

douce inconnue,tu me réponds

 

ma légendaire,mon cœur celtique

ma fée des mers,mon aquatique

seras tu là, à mon réveil

à l’heure du jour, au doux soleil

je me fais clandestin sur ton bateau

la mer en est témoin, sans dire un mot

déjà tu me rejoins, tout au fond de la cale

cap' tain au féminin, ôtant ton léger voile

nous voilà le matin,le jour venu

va le dernier refrain, mon inconnue

en avant l'horizon,le soleil s'est levé

de la cale tout au fond, nos corps se sont aimés

Emmanuel Alix-Férel

   Légendaire inconnue (2019) volume 2

 1 l'escapade du celtique voyageur (2018)  'instrumental'

Emmanuel Alix-Férel

2 Dans la magique forêt (2019)

 Oh mais si tu veux danser

oh de nuit il faut aller

dans la magique foret

celle des elfes et des fées

 

car là-bas, y' a du bonheur

y' a la magie de Merlin

et sous la lunaire lueur

y' a la ronde des lutins

 

oh, oh yé , y' a là le celtique reggae

 

Oh dans ce magique endroit

féerie et danses, il y' a

oh de la joie, dans la nuit

lutins et petits génies

 

ils sont là, ils t'attendent

dans la magique foret

nocturne Brocéliande

ses légendes et ses secrets

 

oh, oh yé, y' a là le celtique reggae

 

alors si tu veux bouger

ton corps de la tête aux pieds

oh de nuit, il faut aller

dans la magique foret

celles des elfes et des fées

Emmanuel Alix-Férel

3 les chemins buissonniers (2018)

tôt, rosée et bain

libres primevères

le printemps s'en vient

les près sont bien verts

vagabonds chemins

l'école buissonnière

 

libre vent qui erre

sa bise qui tient

enfants de la terre

du campagnard coin

 

bancs d'école, au loin

rurale échappée

où sont les indiens

cow-boys dans les près

buissonniers chemins

jeux d'un temps passé

 

courent oh courent, les rires enfantins

jour oh jour, bonheur quotidien

 

oh n'être pas marelle

plutôt cow-boys, indiens

bison assis qu'appelle

calumet , en sa main

 

courent oh courent les rires enfantins

jour oh jour, bonheur quotidien

 

rejouer Bill, Crockett

Buffalo et Davy

et les indiens qui guettent

cœurs heureux aujourd'hui

 

Cochise ou Aigle noir

ou bien Geronimo

d'autres indiens dans l'histoire

loin d'un printemps nouveau

 

cow-boys en sa vallée

l'indienne en sa file

et chemins buissonniers

les ruraux, loin des villes

Emmanuel Alix-Férel

4 la chanteuse du saloon  (2018)

 le soir y' a ,dans le bar

libre voix, avec art

hommes en jeans qui écoutent

voix fine, no out

 

le piano, en ses mains

n'est pas faux, dans son coin

doux murmures, sans bémol

qui assurent, le bon rôle

 

refrain

la chanteuse du saloon,elle s'appelle little moon ,elle a, la voix extra

blues et jazz, au fond du bar,petite lune est la star,diva, la joie, il y' a

 

 et la loi, dans la ville

shérif y' a, rues tranquilles

voix et loi, en duo

sous même toit ,deux héros

 

libre femme et shérif

lover flamme, sans estrif

bel accord, diapason

corps à corps, le bon ton

 

Emmanuel Alix-Férel

5 ici ou ailleurs (2017)

nous étions allés, en des vents contraires

en bravant le temps, du ciel et la mer

nous avions gagné la belle éclaircie

libres aventuriers,en notre récit

 

nous avions tenu le journal de bord

traversant le monde escales en des ports

tourbillon de nuit ,ou calme journée

sans rester bancals,toujours relever

 

(refrain) dans la joie et la bonne humeur, être là , ici ou ailleurs

 

 nous avions quitté, l'aquatique endroit

continuant à pied, notre libre voie

sacs à dos , duvets , l'élan baroudeur

en marchant au frais,fuyant la chaleur

oh de gîte en gîte, bivouac en bivouac

évitant les hic et même les couacs

trouvant les bons plans,les grands horizons

et l'accueil des gens,en toutes saisons

 

 et nouveaux départs ,le billet de train

libres voyageurs ,terminus atteint

direction l'avion ,cockpit et manettes

gardant le bon cap,calme et sans tempête

 

en divers transports ,nous étions allées

la belle aventure,au cœur des trajets

continuant la route,l'appel des chemins

sans compter nos heures, gagnant du terrain

Emmanuel Alix-Férel

 

6 te terres celtiques (2008-2017)

oui tu viens de ces terres, qui ont leurs mélodies

elles n’ont pas de frontière, mais un parfum de vie

un parfum qu’est ouvert, plus libre que le vent

à l’odeur solitaire, d’un immense océan

 

oui tu es de ces terres, ces terres au bel accueil

t’offrant de leurs lumières, dès l’entrée en leurs seuils

tu es de cet endroit regorgeant de mystères

de légendaires rois, des secrets de la mer

 

oui tu viens de ces terres , aux libres horizons

qui laissent ce goût de mer, d’éternelles évasions

oui tu es de ces terres, revendiquant leurs noms

l’identité première, oh sur ton sol breton

 

en ton celtique regard, de mes yeux, oh je plonge

dans l’horizon du soir, qu’un estival rallonge

je glisse en ton sourire, me promène en ton cœur

la nuit vient, nous offrir, son instant de douceur

 

tu es du Finistère, Morbihan, Côtes d’ Armor

du profond de ta chair, ici respire ton corps

de tes légendes d’hier, résonnent tes celtiques chants

notre amour est sincère, tient le cap, droit devant

oui tu es de ces terres , ton drapeau noir et blanc

tes mélodies , tes airs qui font danser les gens

oh menhirs et dolmens,longères et goémons

kirs bretons et chouchens, en tes belles régions

 

oh belle iode de mer, basses et hautes marées

quelques phares en lumières, un vent de liberté

le tombeau de Merlin,sa magique foret

oh ses nombreux chemins, oh ses elfes et ses fées

et d'autres lieux et liens, en tes îles , en tes villes

j'y retourne demain et nos deux cœurs jubilent

Emmanuel Alix-Férel

7 marathon trad (2018) "instrumental

Emmanuel Alix-Férel

8  le regard face au vent (2018)

y' a des rêves,plein la tête

où se faire de longs parcours

où rien ne se regrette

les pieds sur terre,oh toujours

 

et aussi des nuits, des jours

en des rêves, l'étoile bonne

où aller, sans les détours

oh le bon cap, en personne

 

Refrain

et je coure, oh je coure, l'horizon droit devant

et je coure, oui je coure, en virages et tournants

et je coure, oh je coure, en allant, bel élan

oh je coure, oui je coure, bien ancré dans le temps

oh je coure, le regard face au vent

 

la route qui se trace

en gardant les bons repères

s'y trouver une place

libre chemin, sans galère

 

y' a des choix, loin du vide

remplissant bien les journées

y' a l'instinct, comme guide

et la boussole bien réglée

 en avant l'aventure

chaque jour, le fil du temps

qu'il soit pluie ou bel azur

au fond du cœur, libre élan

 

le chemin, oh qui reste

y semer des éclaircies

et lâcher du bon leste

le bel envol, tout est dit

Emmanuel Alix-Férel

9 la ronde des quatrains (2017)

premier quatrain la chanson entonner, va le début de la rond' où danser

danser gaiement dans la rond' à mener  festif instant de la joie partagée

second quatrain premier rythm' à garder, le bel entrain de la rond' où danser

danser gaiement dans la rond' à mener, festif instant de la joie partagée

troisième quatrain du bonheur à semer, sur le chemin de la rond' où danser

danser gaiement dans la rond' à mener , festif instant de la joie partagée

le quatrième le quatrain qu'est placé,  la libre rond' oh la rond' où danser

danser gaiement dans la rond' à mener, festif instant de la joie partagée

cinquième quatrain second rythm' arrivé,  un bon tempo dans la rond' où danser

danser gaiement dans la rond' à mener, festif instant de la joie partagée

sixième quatrain bel élan nombreux pieds,  petits et grands dans la rond' où danser

danser gaiement dans la rond' à mener,  festif instant de la joie partagée

septième quatrain cavalières cavaliers,   le bel élan dans la rond' où danser

danser gaiement dans la rond' à mener,  festif instant de la joie partagée

huitième quatrain oh bientôt la gagner, bientôt franchir la ligne d'arrivée

encor' quelques pas quelques pas à danser, festif instant de la joie partagée

neuvième quatrain la rond' ell ' a tourné , du bel entrain bel élan à danser

danser gaiement dans la rond' à mener, festif instant de la joie partagée

 

dixième quatrain nous voilà arrivés, sur le chemin oh celui du dernier

dernier quatrain tra la la tra la lé, fin de la rond' qu'est bientôt terminée

Emmanuel Alix-Férel

10 tourbillon lover (2018)

Des minutes inversées ,l'infini libre temps

un horaire décalé et de l'air en courant

 

y avait le changement d'heure,le tempo à l'envers

le tic tac en erreur,l'aiguille de travers

 

tourbillon d'un instant,tourbillon lumineux

coup de foudre imminent et l'éclair amoureux

 

la foudre musicale,la douce mélodie

oh le rythme idéal et la love harmonie

 

un accord en cavale où jouer le meilleur

sur un corps musical,féminin pas mineur

 

oh l’instant pile à l'heure,du bonheur en ce slow

quand l'accord il effleure,musicale charnelle peau

 

tourbillon in lover,idyllique est l'amour

un accord doux bonheur,mélodie qui savoure

 

libre accord qu'est en elle,tourbillon du plaisir

mélodie qui ruisselle,un accord qui expire

Emmanuel Alix-Férel

11 Légendaire inconnue (2009-2017)

je suis à quai et toi, tu pars

as-tu largués tes tristes amarres

je suis venu tu prends la mer

toi, l’inconnue,ma légendaire

 

le cœur ému,les yeux mouillés

t’ai-je perdu, seul , sur le quai

car toi, tu pars ,en ton navire

ma fée d’un soir,nos cœurs chavirent

je t' imagine au loin, au coeur des flots

déjà le jour s’envient , il se fait tôt

je ne suis pas marin, et même pas matelot

la mer en son refrain, elle caresse nos peaux

 

ma légendaire,je suis à quai

je reste à terre, l’ancre est levée

les mains tendues,vers l’horizon

douce inconnue,tu me réponds

 

ma légendaire,mon cœur celtique

ma fée des mers,mon aquatique

seras tu là, à mon réveil

à l’heure du jour, au doux soleil

je me fais clandestin sur ton bateau

la mer en est témoin, sans dire un mot

déjà tu me rejoins, tout au fond de la cale

cap' tain au féminin, ôtant ton léger voile

nous voilà le matin,le jour venu

va le dernier refrain, mon inconnue

en avant l'horizon,le soleil s'est levé

de la cale tout au fond, nos corps se sont aimés

Emmanuel Alix-Férel

12 la légende des murmures (2018)  "instrumental"

Emmanuel Alix-Férel

les amoureux de la plaine vol 1 (2020)

1 Les amoureux de la plaine (2019)

(refrain)

Les amoureux de la plaine ont les cheveux dans le vent

et des autres rien ne gène, vie commune librement

les amoureux de la plaine sont des atypiques amants

et tout deux , ils se souviennent, d'un hier , un autre temps

 

1 temps de brume, il y' avait le calumet éteint

la guerre non terminée  entre blancs et indiens

de ce temps révolu rencontre et bel amour

ensemble un long vécu ont vieilli à ce jour

 

(refrain)

2 de nos jours, un chemin où la paix a son temps

cœur de plume serein bat pour un homme blanc

il est là son cow-boy près de sa belle indienne

lui, le sergent Mc Coy elle plume Cheyenne

 

(refrain)

 

les amoureux de la plaine ont défié l'amour, le temps

sergent Mc Coy, plume Cheyenne, toujours fidèles au présent

 

texte d' Emmanuel Alix-Férel

2 Dans la boite au jouets  (2019)
Vous, tout mes petits soldats

vous en plastique et en bois

il y' a le train et ses rails

mais, çà fait déjà un bail


le train électrique, il tourne en rond

et sa locomotive, elle est à fond


Vous, tout mes petits soldats

vous, en vos rangs, en vos pas

il y' a de belles voitures

en leurs formats miniatures


oh il y' a le shérif et son étoile

sa fidèle monture, son grand cheval


Vous, les jeux de mon hier

vous, sans retour en arrière

il y' a les jeunes années

mais, déjà un bail çà fait


et la belle boite en bois est toujours là

avec ses nombreux jeux, divers formats


Vous, mes notes de musique

vous, mes écrits poétiques

va le temps des jeux d'enfants

oh çà fait déjà longtemps


texte d' Emmanuel Alix-Férel

3 Cartes blues  (2019)
t'es pas resté sur le carreau

l'atout trèfle quatre feuilles

c'est le bon cœur, coup nouveau

y' a de quoi jeter un coup d’œil


le poker d'as, reine et roi

t' y connais rien , n’importe quoi

le joker comme adversaire

 super héro qui galère


quitte ou double est  la partie

un face à face, sans tricherie

le château de cartes dégringole

le mauvais pli, c'est pas de bol


y' a la chance qui te sourit

les bonnes cartes, en tes mains

un nouveau coup garantit

être trop sur, l'incertain


oh cartes blues idéales

sans le G.P.S au piano

et en chemin, la cavale

de quelques notes, rodéo


la carte routière , pas ici

routes au hasard des envies

les cartes postales envoyées

sans l'oubli de les timbrer


le jeux de cartes, bel avenir

ton thème astral , il est cool

ton horoscope a le sourire

y' a bonne étoile et tout roule


le bon trèfle dans l'herbe

le joker est acerbe

super héro sur pelouse

le grand vainqueur dans ce blues

 texte d' Emmanuel Alix-Férel

 

4 Colorado blues  (2019)
T'as pris deux billets, deux allers

car y' a des pépites à trouver

sans le retour en arrière

deux allers, en rivière


y' a t'il du bon pèze, du bon flouze

dans le rendez vous rivière blues

brille l'or, en son fond

bon tempo , ta chanson


c'est l'heure de la ruée qui vaut de l'or

y' a foule, pas tout seul dans le décor

un cow-boy voyageur

Miss lady près du cœur


mesure en quatre et pas en douze

jamais perdu, no to lose

non jamais Miss lady

trouver l'or et belle vie


oh Colorado, oh Colorado blues, blues


OK hep cow-boy au lasso

tu as attraper tes chevaux

Miss lady, doux regard

un amour, sans hasard


dans le blues rivière,deux allers

ton ranch Colorado vallée

les chevaux qui y courent

fin de western, bel amour


un doux, long baiser langoureux

lady et cow-boy amoureux

leurs maison, nouvelle ère

sortie de ville, chemin de fer


et le blues va filer vers ailleurs

le train s'en va y' a la vapeur

noir écran, fin de soirée a fermé le ciné
Oh Colorado ,oh Colorado blues, blues


texte d' Emmanuel Alix-Férel

5 De Chicago à River lovers plain  (2019)
 Auto-stoppeur cherche transport

auto-stoppeur, marcher encore

attendre un peu, et être heureux
car d' l’arrêt d'une voiture, monter

oh merci chauffeur, vous qui m'emm'ner  

 Il y'a la clim, et l' bon moteur

le temps sublime, l'instant rêveur

 route mythique, en Amérique
çà démarre avec le bon tempo

belle musique, mister j' vous dis bravo


de Chicago dans l'Illinois, oh jusqu' à la Californie

au cœur de Santa Monica, sur la route soixante six, je suis

oh en avant belle évasion

Bobby Troup, dans l'autoradio

musique jazz, la belle émotion

avec le très bon son audio


et nous voilà au terminus

 fin de la route, merci chauffeur

 oh Bobby Troup, le bon bonus

 belle voix dans les hauts parleurs

y' a l'au revoir, bye bye mister

 au cœur de la ville, j' poursuis à pied

je vais prendre le chemin de fer

 un ' lovers plain river' aller

 

texte d' Emmanuel Alix-Férel

 

6 les amoureux de la plaine (2019) instrumental 'piano impro'

 

7 le pianiste à bretelles (1998)

(refrain)

le pianiste à bretelles,il s’accorde dit il

avec les ritournelles des refrains de sa ville

le pianiste à bretelles,il évade en chansons

à l’entrée des ruelles tangot' accordéon

 

1 certains passants lui accord’ des on des ils le temps d’un titre

et d’autres l’abandonn’ et on dit range ton grand pupitre

chanson d’un bonheur éphémère ou chanson d’une joie totale

de Montmartre’ à la tour Eiffel,il joue dans les grands bals

 

(refrain)

 

2 il y ‘a belle’ lurette’ et loin d’un vieux Paris,en noir et blanc

que l’artiste poète chante son registre pour les gens

sur les quais de la Seine ou devant Notre Dame,il chante l’amour

y’a bien longtemps que le tout Paris l' acclame ,jour après jour

texte d' Emmanuel Alix-Férel

8  toujours courir ailleurs (1994)

à la porte d’un bois,j’ai choisi un chemin

où l’écoute de mes pas,sur le craquement de pins

est un’ agréable sensation

 

je pénètre dans ce bois,sous sa rangée de pins

un vent léger est là,j’écoute je le retiens

avec un’ immense attention

 

l’air est si pur que j’en profite

dans ce bois où je poursuis ma visite

respire mon cœur avec aisance

entre les bruits du bois et ses silences

 

je m’arrête en chemin,pour écrire quelques mots

dans cette forêt de pins,qui s’élèvent si haut

ce bel endroit m’inspire,j’écris ce qu’il me vient

les mots frais à saisir,les mots de l’écorce de pin

 

puis je referme mon cahier

là où j’y est inscrit quelques notes

quelques phrases inachevées

des vers libres deux ou trois anecdotes

 

toujours courir ailleurs découvrir chaque jour

toujours courir ailleurs être,à la recherche de mots

aux plus longues profondeurs au plus bel écho

 

toujours courir ailleurs dans ces lieux reposants

où les mots sont grandeur où l’auteur se détend

 

texte d' Emmanuel Alix-Férel

9 impro intemporel feeling (2019) " instrumentale improvisation"

Emmanuel Alix-Férel

10 impro orientale (2016) "instrumentale improvisation

Emmanuel Alix-Férel

les amoureux de la plaine  vol 2 (2020)

1 je ma rappelle (version instrumentale) (2019) 

Emmanuel Alix-Férel

2 quand tourne la toupie (version piano)  (2019) 

Emmanuel Alix-Férel

quand tourne la toupie, au doux bois coloré

long souffle de la vie, le sourire d'un jouet

quand tourne la toupie, loin de Vienne, en valsant

là avec son ami,son ami, loin des grands

 

quand tourne la toupie,elle expire un instant

un instant et revit,la toupie qui reprend

quand tourne la toupie, le bonheur d'un enfant

liberté de l'esprit,oh d'élan en élan

 

quand tourne la toupie,oh elle tourne avec joie

et l'enfant a grandi,la toupie toujours là

quand tourne la toupie,ce doux jouet en bois

y' a comme la magie,des années d’autrefois

3  les amoureux de la plaine (2019) Emmanuel Alix-Férel

(refrain)

les amoureux de la plaine ont les cheveux dans le vent

et des autres rien ne gène, vie commune librement

les amoureux de la plaine sont des atypiques amants

et tout deux , ils se souviennent, d'un hier , un autre temps

 

 temps de brume, il y' avait,le calumet éteint

la guerre non terminée,entre blancs et indiens

de ce temps révolu, rencontre et bel amour

ensemble un long vécu,ont vieilli à ce jour

(refrain)

de nos jours, un chemin où la paix a son temps

cœur de plume serein bat pour un homme blanc

il est là son cow-boy, près de sa belle indienne

lui, le sergent Mac Coy elle plume Cheyenne

 

(refrain)

les amoureux de la plaine ont défié l'amour, le temps

sergent Mc Coy, plume Cheyenne, toujours fidèles au présent

4 je me rappelle (2019) Emmanuel Alix-Férel

Je me rappelle, des champs en fleurs

libres chemins et saines odeurs

je me rappelle, l' hier revient

quatre saisons, leurs doux parfums

 

je me rappelle, d'un air meilleur

où respirer, l' ici, l'ailleurs

je me rappelle, calme et tranquille

était la terre, campagnes et villes

 

je me rappelle, oh d'un vent doux

un non rebelle et jamais fou

je me rappelle, d'un rythme lent

bonnes nouvelles et rien d'urgent

 

je me rappelle, mers, océans

flux naturels, libres courants

je me rappelle, c'était avant

oh dame terre, tourne le vent

 

oh mais, souviens toi,est ce loin déjà

nos villes et leurs toits ,l'eau a fait sa loi

5 le chaos de l'eau (instrumental) (2019) Emmanuel Alix-Férel

6 En haut du phare  (2019) Emmanuel Alix-Férel


En haut du phare,murmures de mer
un vent hagard,brume éphémère
c’est tôt ou tard,les notes accourent
à leur égard,phare en amour


en haut du phare,vie solitaire
juste un regard,vue sur la mer
libre horizon,le ciel est clair
les mots s'en vont,continu l'air


en haut du phare,revient la voix
loin du brouillard,belle vue, il y' a
gardien d' ici,entre les murs
voix dans la nuit,secrets murmures


en haut du phare,des jours, des nuits
matins et soirs,le temps s'enfuit
souffle de mer,en murmures doux
phare en lumière,ici, un tout
 

7 La fleur au bord de la rivière (2019) Emmanuel Alix-Férel

La fleur au bord de la rivière,elle rêvait de belles voilures
et d'un jour qui était hier,le grand jour, ciel, le bel azur
la voilà qu' a quitté ce bord,sur un petit bateau en bois
la boussole, direction le nord,elle a franchi enfin le pas

Au revoir, sa vue qu'est fidèle,la rivière et ses rives, autour
en avant les contrées nouvelles,au delà de , hier , ce jour
le temps va, libre fleur qui file,sur son bateau, tenant le cap
en longeant les campagnes, les villes,elle va, étape après étape

l'aventurière, au doux parfum,l'exploratrice, au jour le jour
l'échappée, en son quotidien,liberté, en son long parcours
dame fleur continue chemin,loin de ce bord d'une rivière
sans savoir, où vraiment,demain,autres journées, parts de mystères

 

8 le noctambule funambule voyageur (instrumental) (2019)

Emmanuel Alix-Férel

 

9 quand tourne la toupie (2019) (version orgue)

Emmanuel Alix-Férel 

 

10 à 15  (nouvelles versions 2019) 

10 je suis pas (1999)   11 la plume de  pierrot (2008) 12  De Brel à Murat (2002-2016)  13 tard dans la nuit (1995) 14 demain je pars (1993) 15 l'air du temps (1993) 

musiques et textes d' Emmanuel Alix-Férel